Ressources d’aides aux consommateurs en France

La possibilité de solliciter l’aide d’une tierce partie se présente aujourd’hui au consommateur dans la résolution d’un litige avec un professionnel. Les rubriques suivantes vous renseignent sur les ressources d’aides aux consommateurs existantes en France.

Les associations de consommateurs

Ce sont des groupements indépendants dont les mots d’ordre sont la formation, l’information et les conseils aux consommateurs. Ces associations ont en outre pour mission de défendre l’intérêt de ces derniers dans les différends les opposant aux professionnels ou à l’administration publique. Force est d’admettre la valeur importante de ces associations de consommateurs sur le plan économique.

Principe d’adhésion aux associations

Un consommateur faisant appel à une association doit d’abord y adhérer et payer une cotisation. Le montant de celle-ci est souvent moindre par rapport au service rendu par la suite. L’association vient alors en aide au consommateur, en ayant recours ou non à la justice, et l’appuie tout au long de la procédure. Notons que les ressources financières des associations sont constituées de cotisations, d’aides financières et d’éventuelles subventions.

Associations de consommateurs en France

Il existe 18 associations de consommateurs agréées par les pouvoirs publics en France. Elles militent dans divers domaines. Certaines sont généralistes tandis que d’autres défendent une cause bien déterminée. Parmi les associations généralistes, nous pouvons citer l’Union Fédérale des Consommateurs – Que choisir (UFC – Que choisir), ou encore la Confédération de la consommation, du Logement et du Cadre de Vie. Les associations spécialisées se consacrent notamment aux secteurs du logement, du transport et à la famille.

Les autres organismes

Outre les associations de consommateurs, d’autres organismes peuvent venir en aide au consommateur. Il s’agit des syndicats professionnels, des chambres de commerce et d’industrie, des chambres de métiers, des administrations de département et des centres d’informations. Ces organismes peuvent éclairer et conseiller le consommateur sur des points qu’il ignore. Ils peuvent même être amenés à prendre en charge la résolution du litige dans leurs domaines de compétence respectifs.

Poursuivre la lecture :

Le code de la consommation en France
Faire face aux banques : les associations qui vous protègentTéléphonie mobile : associations qui prennent votre défense






Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *